🕾 Tracim sur mon NAS, partie 2: Service Systemd pour conteneur Podman

| ~ 2 mins | 305 mots

Introduction

Lors des prĂ©cĂ©dents articles, je couvrais le fait de gĂ©nĂ©rer une image conteneur pour Tracim, les images sont prĂȘts, il est temps de les utilisĂ©s !

Mise en route de l’image avec Podman et Systemd

Pour ce faire, je prĂ©pare la commande pour lancer le conteneur Tracim avec les bons paramĂštres, pour le cas d’une configuration trĂšs minimal, il est possible de faire comme dans le script donnĂ© ci-dessous.

A notez:

podman run -d  -e "DATABASE_TYPE=sqlite" \
              -e "START_CALDAV=1" \
              -e "START_WEBDAV=1" \
              -e "TRACIM_WEBSITE__BASE_URL=https://tracim.ndd.tld" \
              -e "TRACIM_WEBDAV__BASE_URL=https://tracim.ndd.tld" \
              -e "TRACIM_WEBSITE__TITLE=Tracim" \
              -e "TRACIM_WEBSITE__DESCRIPTION=Mon espace partagé !" \
              -e "TRACIM_DEFAULT_LANG=fr" \
              -p "127.0.0.1:7070:80" \
              -v "$HOME//tracim/etc:/etc/tracim" \
              -v "$HOME/tracim/var:/var/tracim" \
              --cpus=2 \
              --memory=2g \
              --name tracim \
              inkhey/tracim:4.5-no-vtk

Pour une gestion un peu plus propre, il est possible de convertir cette configuration en service Systemd de la sorte :

podman stop tracim
podman generate systemd -n tracim > ~/.config/systemd/user/tracim.service
systemctl --user daemon-reload
systemctl --user enable tracim
systemctl --user start tracim

Vous avez ainsi un Tracim fonctionnel via Podman donc le cycle de vie est gérable via Systemd, pas mal non ?

Bonus : convertir en fichier de configuration pour kubernetes

Je n’utilise pas personnellement Kubernetes, mais Podman permet facilement de convertir un conteneur existant en configuration compatible

podman generate kube -f tracim.yml tracim

On peut aussi démarrer une configuration de type kubernetes :

podman play kube ./tracim.yml

đŸ„ł

La suite